N.O.U.S = Nouveaux hOrizons de l'Utilité Sociale

le prix du litre de pétrole brut: une machine à nous prendre pour des génies (ou pour des cons?)

NOUS proposons aux "journalistes spécialisés en économie" de bien vouloir arrêter, chaque jour, de nous asséner des chiffres qu'ils ont volontairement rendus incompréhensibles:

Chaque jour, on nous parle du prix du pétrole brut, mais êtes-vous capable de N.O.U.S dire:  

quel est le prix, en euros,  du litre brut de pétrole ?


 Impossible à calculer de tête, car ces bons journalistes nous informent, chaque jour du:

 

  • Prix du baril de Brent en dollars (prenons, par exemple: 150 dollars en juillet 2008, 75 dollars en novembre 2009). Vous noterez que, pour décrire cette baisse entre juillet 2008 et novembre 2009, ils nous parlent  d'une baisse de 50%, ce qui est vrai... alors que N.O.U.S. préférerions qu'ils nous disent que le prix a été divisé par deux, ce qui est vrai aussi mais plus facile à mémoriser.. d'autant que, le même jour, ils nous donnent le : .

 

  • Taux de change du dollar : il nous faut comprendre que ce journaliste va nous indiquer combien  un euro vaut aujourd'hui en dollar : prenons, par exemple, 1,20 dollars en juillet 2008, 1,50 dollars en novembre 2009).

 

  • Prix du litre de gazole à la pompe, en euros (prenons, par exemple: 1,40 euros/litre en juillet 2008, puis 1,00 euro/litre en novembre 2009). Vous noterez que, pour décrire cette baisse entre juillet 2008 et novembre 2009, "ils" nous parlent  d'une baisse de 40 centimes,  ce qui est vrai... certains "économistes" ajoutent ce commentaire : "le prix à la pompe n'a pas été divisé par deux,  alors que  les pétroliers auraient dû répercuter à la pompe la division par deux dont ils ont bénéficié sur le prix du pétrole brut ",   ce qui un commentaire manifestement faux (voir ci-après) mais très crédible !.

 

 

N.O.U.S. constatons que les informations "économiques", répétées en boucle tous les jours, sont volontairement exprimées en "unités de spécialistes" (le taux de change, le baril, le brut de Brent, etc..) pour que N.O.U.S  ne soyons pas capables, chaque jour, de déterminer la part de marge réalisée entre le prix de pétrole brut  et le prix du gazole à la pompe (marge nécessaire  pour le transport, le raffinage, la distribution, les taxes fiscales, etc…) .

 

N.O.U.S. sommes donc obligés, pour que ces chiffres "économiques" nous parlent, de faire tous les calculs suivants:

 

  • Un baril (de la bourse) vaut 159 litres,

 

  • Un dollar vaut _,__ euros,

 

  • Le litre de gazole à la pompe vaut  _,__ euros/litre,

 

Donc, dans nos deux exemples:

 

  • Le litre de pétrole brut valait donc  0,79 euro/litre en juillet 2008 et vaut donc 0,31 euro/litre en novembre 2009 et 0,42 euro/litre en juin 2011 

 

 

  • La marge totale réalisée par tous les opérateurs entre le pétrole brut Brent et la pompe varie donc ainsi : (1,40-0,79) = 0,61 euro/litre en juillet 2008 et (1,00- 0,31) = 0,69 euro/litre en novembre 2009 et 0,87 euro/litre en juin 2011 . Donc, la marge totale (tous opérateurs confondus) a effectivement progressé  sans que l'on sache à qui imputer cette hausse : à l'État (taxes pétrolières) ou aux "pétroliers" pour le transport, le raffinage ou la distribution…?.

 

Proposition aux "journalistes économiques" de la radio ou de la télé:

SVP, chaque jour, prenez une seconde de plus pour nous annoncer, des prix convertis en euros et par litre  et dites que les informations en dollars, en baril, en cours de bourse, etc  sont disponibles pour ceux que ça intéresse sur le site web de votre radio

 

Et concrètement, qu'est-ce que c'est, un kWh ???
  • Un travail de 1 kW pendant 1 heure
  • 3.600 kJ = 862 kcal
  • La quantité d'énergie que dégage la combustion de 100 ml d'essence
  • L'énergie électrique consommée par une ampoule de 100 W pendant 10 heures
  • Le travail d'élever 1 kilogramme à 367 m de hauteur
  • L'énergie potentielle de 73.400 litres d'eau à 5 mètres de hauteur
  • L'énergie mécanique qu'un sportif peut fournir en 1 jour
  • L'énergie cinétique d'un camion de 6,5T à 120 km/h
  • L'énergie cinétique de l'air d'un vent de 10 m/s au travers d'une surface de 100m² pendant 1 minute
  • La quantité de chaleur pour chauffer 20 litres d'eau de 12°C à 55 °C

Merci d'avance,

 

N.O.U.S. vous fournirons gratuitement le tableur pour faire ces trois calculs élémentaires. Car, vous savez bien que nous ne pouvons pas faire mentalement, chaque jour, ces calculs pourtant simplissimes (c'est pas facile de diviser mentalement par 159…) …

Et si vous ne faites pas cette présentation en euros et en litres, cela signifiera bien que vous N.O.U.S. prenez pour des génies de calcul mental  (…ou pour des cons ?).



15/11/2009
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour